Tendance communication : Le social commerce, de l’interaction à l’achat

Depuis ces dix dernières années, le social commerce ne cesse pas de bondir vers les nouvelles technologies. Autant dire que chaque nouvelle évolution de liaisons sociales accroît l’achat d’un produit étant déjà sur le marché. Sans pour autant éviter les grandes enseignes propulsées par le multimédia de nos jours. À savoir, l’internet, la télévision ou tout simplement le téléphone sont tous un bon moyen de communication.

Les réseaux sociaux constituent le premier contact avec un produit

La définition du social commerce a été imposée par quelques investisseurs en 2005-2006. Principalement, c’est l’échange des opérations commerciales avec un large réseau social. Naturellement, les réseaux sociaux de tendance actuels sont parvenus au premier réflexe. Les grands acteurs comme Facebook, Instagram, Pinterest ou Twitter en sont les plus dominants et les plus efficaces. Leur mission est de générer directement une interaction commerciale. En appui, leurs outils sont bien complets pour assurer les échanges les plus utiles pour les consommateurs. Cette communication sociale assure un échange permanent depuis la découverte du produit jusqu’à l’acte d’achat.

Les interactions des clients avec l’entreprise

Par exemple, pour le commerce social de l’Amazone, non seulement on peut commenter et évaluer. Mais, on peut aussi acheter directement le produit. Il s’agit donc réellement d’un espace de vente complet où toutes les réactions innées de l’internaute sont conduites à être répondues. Et ce pour générer stratégiquement l’achat. La réussite de commerce social d’une entreprise est sans doute grâce à la possibilité de programmer une communication attirante sous plusieurs formes. À l’inverse, une plateforme de réseau social permet au client de donner directement leur avis ou noter le produit. Il peut aussi critiquer, suggérer ou partager son expérience sur un produit, de passer directement à un appel vocal pour établir un échange commercial plus confiant.

Le marketing et l’influence

Le social commerce est constitué de quelques opérations pour embellir une image de produit. Un message « positif » et « pertinent » répandu peut être le déclencheur d’achat. Mais pour générer de potentiels clients, un groupe de cibles peut être centré sur un même contexte et profil. Cela génère des interactions plus ou moins uniformes. La garantie d’une facilité d’échange ainsi que la conversion des cibles en de réels clients, en font partie des avantages commerciaux.  

Le système de marketing a évolué très rapidement ces derniers temps. Chez Instagram, Linkedin, Pinterest ou Twitter, le marketing d’influence est très dominant. Les influenceurs deviennent le repère de consommation des internautes. De manière facile, leurs milliers d’abonnés sont convertis en de potentiels clients.

Communication entreprise : faut il céder à la tentation de Tik Tok ?
Qu’est ce que la communication greenwashing ?
Comment communiquer sur son entreprise de façon plus verte et plus responsable ?